Convivialité et confiance pour 2019

Le 21 janvier dernier, Pierre Méhaignerie adressait ses vœux aux acteurs économiques de Vitré Communauté, accueillis par Sojasun à Châteaubourg.

Olivier Clanchin voeux 2019En tant qu’hôte de ces vœux, et Président de Triballat Noyal, Olivier Clanchin a ouvert la soirée avec un focus sur les réponses apportées par Sojasun pour répondre à des consommateurs toujours plus soucieux de la qualité et de l’éthique de leurs produits. Eric Normand a ensuite pris la parole en tant que président de la Maison de l’Emploi et de l’Entreprise (MEEF), suivi par Pierre Méhaignerie. Les prises de paroles ont été conclues par François Flaud, Président du Tribunal de Commerce de Rennes.

Un soutien méconnu aux entreprises

François Flaud a contribué à l’optimisme voulu pour cette soirée et pour l’année à venir. Il a rappelé qu’une fonction importante du tribunal était d’accompagner les entreprises en difficulté, pourvu qu’elles s’adressent à lui suffisamment tôt. Le tribunal reçoit les chefs d’entreprises dans la plus grande confidentialité, sans que les banques en soient informées. Avec eux, il étudie leur dossier et entame des procédures (mandats ad hoc et conciliations) permettant d’éviter la liquidation dans 80% des cas. Un soutien à ne pas négliger et une belle raison de reprendre confiance !

Nous avons les atouts pour réussir

Quant à Pierre Méhaignerie, il a commencé par rappeler que, d’après nos voisins européens, la France est le pays qui a le plus d’atouts :

  • Au niveau national notre déficit commercial est inférieur à celui de l’Allemagne.
  • Au niveau local : le Pays de Vitré compte 76% d’actifs contre une moyenne européenne de 66%. Les dépenses publiques dues au RSA et aux ASSEDICS y sont, à l’inverse, deux fois inférieures à la moyenne nationale.

Pierre Méhaignerie voeux aux entreprisesMais pour sécuriser l’avenir, il faut savoir anticiper. Notre territoire repose aujourd’hui sa force sur deux piliers : « la jambe agricole et la jambe industrielle ». Mais cette complémentarité est fragile car soumise à la difficile concurrence internationale.

D’où la volonté de se forger un troisième point d’appui : le développement de l’emploi dans le tertiaire. Les premières étapes engagées dans ce sens se traduisent par la construction du bâtiment B3000, à côté de la gare de Vitré, mais aussi la création de l’hôtel d’entreprises à Châteaubourg.

Pour anticiper, il faut aussi développer la formation aux métiers industriels, l’enseignement supérieur et le logement étudiant sur notre bassin.

Enfin, l’environnement le plus favorable aux entreprises sera maintenu dans la Communauté d’Agglomération avec, notamment, un impôt stable.

« Développons de l’optimisme et de la confiance en l’avenir car nous avons les atouts pour réussir », a conclu Pierre Méhaignerie.

Votre navigateur n'est plus à jour !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour profiter au mieux de ce site.Mettre à jour mon navigateur maintenant

×